La question, ainsi (mal ?) posée, mérite que l’on prenne le temps d’y répondre !

Il arrive que la seule ou la moins mauvaise manière de réduire un comportement canin indésirable, voire insupportable pour l’environnement passe par l’utilisation de médicaments. Dans ce cas, soyons précis, la seule personne apte à ce type de diagnostic, puis à la prescription est le vétérinaire, qui peut avoir en outre une spécialisation de comportementaliste. Ce n’est donc évidemment pas là le contenu de notre formation !

Formation éducation canine

Dans tous les autres cas, ce qui est recherché, c’est une normalisation de la relation, qui passe par des aménagements des comportements exprimés, tant par l’animal que par ses propriétaires. L’éducateur est donc un fin connaisseur du monde animal, observateur attentif et perspicace, tout comme l’ont toujours été les hommes vivants au contact de la nature, chasseurs cueilleurs primitifs, pêcheurs, bergers, aujourd’hui, photographes animaliers, agents de protection de la nature… : il a donc une connaissance approfondie du comportement animal, connaissance qu’il a coeur de ne cesser d’enrichir. La formation que nous vous proposons a pour ambition de vous donner des bases solides, qui vous permettront ensuite de construire de manière utile vos propres enrichissements personnels.

On comprend aussi que l’éducateur ne doit pas être dépourvu d’un certain sens psychologique lui permettant une relation fine avec les propriétaires.

Maintenant, se pose une question : peut-on imaginer d’être comportementaliste sans être éducateur ? Il semble qu’il revienne, en France en tous cas, à Michel CHANTON, l’invention, à la fois du mot appliqué dans ce contexte, et d’une telle activité. Psychologue de formation, Michel CHANTON (et ses disciples après lui), reçoivent les propriétaires, en principe en l’absence de leur chien, et procèdent par entretiens de type semi-directif. Une telle activité nécessite, certes, une solide connaissance du comportement animal, mais passe d’abord par une formation en psychologie humaine : telle ne sera donc pas du tout notre approche.

Formation éducateur canin

Pour être complets sur ce sujet, précisons que certaines personnes ayant reçu une formation de type universitaire de haut niveau dans des domaines tels que l’éthologie, ou le comportement animal, peuvent proposer, avec succès, des analyses de relations interspécifiques non satisfaisantes (ici, relation homme-chien) ; là encore, on l’aura compris, il s’agit d’une approche fondamentalement différente de celle de l’éducateur (comportementaliste), qui, pour bon connaisseur qu’il puisse être du comportement, ne s’interdit pas, bien au contraire, d’avoir avec l’animal (et ses propriétaires), une relation plus directe.

Mais tous ces concepts, qui peuvent certes paraître un peu obscurs (et nous nous en excusons), deviendront limpides pour vous, au fur et à mesure que vous avancerez dans la poursuite de vos cours…


Notre école

Formation ouverte et à distance
Paris