Vous pensez à devenir un professionnel de l’éducation canine :

  • pas d’investissements préalables (à l’exception de votre formation)
  • pas de risques : vous pouvez commencer cette activité, sans devoir renoncer, dans un premier temps, à votre profession actuelle.

Et une certitude : celle d’être utile aux chiens, tout comme à leurs propriétaires, en permettant une facilitation de leur relation !

Lire aussi :

-> L’animal de compagnie : un secteur en croissance soutenue

-> Éducateur ou comportementaliste ?

-> Éducateur canin, pourquoi ?

Être conseillé :

informations_210-50

Notre école

Formation ouverte et à distance
Paris